Les nouvelles du bureau – Décembre 2018

À la suite d’un dégât d’eau au pavillon J-S Bourque, beaucoup de boîtes ont été abîmées qui contenaient toutes sortes de dossiers syndicaux. Le Syndicat s’est informé des règles d’archivage pour chacun des types de documents et les membres du bureau travaillent à épurer le tout ! Que de plaisir !

Le 31 octobre, c’est aussi la fin de l’année fiscale du Syndicat. La secrétaire de direction du SEESUS, Lyza Inkel et la trésorière, Caroline Roy, ont fait un travail exemplaire et nous les remercions.

Du côté des relations de travail, d’abord l’équipe du bureau tient à remercier Dany Turcotte qui a fait un stage de 8 semaines à titre d’agent aux relations de travail. Sa contribution est appréciée et nous espérons sincèrement qu’il aura aimé son expérience.

Ensuite, à la suite de la signature, en juin dernier, de la convention collective 2016-2022, le travail se poursuit dans l’amélioration des conditions de travail des travailleuses et travailleurs. En effet, la mise à jour de la Loi sur les normes du travail y est pour beaucoup et quelques articles de la convention collective seront modifiés. Vous serez consulté à ce sujet lors d’une assemblée générale.

En 2018, bien que l’année ne soit pas encore terminée, seulement 6 griefs ont été déposés. Certains ont été soumis à l’arbitrage et d’autres ont été réglés. Finalement, il ne reste que 5 griefs actifs qui sont tous déjà prévus dans le rôle d’arbitrage et qui ne sont pas vieux de plus d’un an, c’est-à-dire qu’ils ont été déposés en 2017 ou en 2018.

Un dossier très important actuellement est la santé psychologique au travail. À la suite de la réception des résultats de l’étude sur la détresse psychologique menée dans le secteur universitaire, Annie Trottier continue de porter le message aux différentes instances universitaires et même gouvernementales en appui au Conseil provincial du secteur universitaire. La direction, lors d’une rencontre avec l’exécutif syndical qui s’est tenue le 23 novembre dernier, a semblé très préoccupée par les résultats et un partenariat semble évident afin de trouver des solutions concrètes.

elit. Lorem justo quis, tristique Nullam elementum