Appui aux MMF de l’Université de Montréal

Depuis le 14 mars, les mécaniciens de machines fixes (MMF) de l’Université de Montréal sont en grève. Leur convention collective est échue depuis avril 2015 et ce conflit touche seulement 18 salariés. Le Syndicat des employés d’entretien de l’Université de Montréal (SEEUM) reproche notamment à la direction de l’université de vouloir recourir à des sous-traitants du secteur privé pour assurer le bon fonctionnement de la machinerie.

Pour les supporter dans ce litige, les membres de l’Exécutif syndical du SEESUS ont accepté de publier cette résolution.

 

eleifend velit, ipsum dolor vel, diam venenatis consectetur Donec nec