Les attaques contre les travailleurs et travailleuses doivent cesser!

Le gouvernement conservateur poursuit sa stratégie économique basée sur des emplois mal rémunérés et des travailleurs et travailleuses à la merci des employeurs.

Après le projet de loi C-377, le programme des travailleurs migrants temporaires et le saccage de l’assurance-emploi, un autre projet de loi anti-travailleurs et anti-travailleuses a été déposé par un député conservateur. Blaine Calkins a déposé le projet de loi C-525 qui vise à restreindre la capacité des travailleurs et travailleuses à s’organiser et se doter d’un syndicat.

Les faits saillants du projet de loi sont :

  • Des modifications unilatérales au code canadien du travail, la Loi sur les relations de travail au Parlement et la Loi sur les relations de travail dans la fonction publique.
  • Une augmentation substantielle du nombre de cartes de membre à signer afin de mettre en branle le processus d’adhésion syndicale.
  • Forcer un vote obligatoire, ce qui laissera les travailleurs et travailleuses à la merci de l’influence, des menaces, et de l’intimidation des employeurs.
  • Une majorité absolue d’employé-e-s qui veulent adhérer et non pas simplement ceux qui participent au vote.

Nous vous proposons de signer une pétition à ce sujet ici.