Pétition d’appui à la requête en nullité du Projet de loi spéciale 78

Vendredi le 18 mai dernier, le gouvernement libéral de Jean Charest adopté la loi 78, la Loi permettant aux étudiants de recevoir l’enseignement dispensé par les établissements de niveau postsecondaire qu’ils fréquentent. Cette loi est donc maintenant en vigueur, et les modalités qu’elle comprend appliquées.

Le projet de loi 78 remet en cause beaucoup plus que le droit de grève des étudiants du Québec qui s’opposent depuis plus d’un an à la hausse des frais de scolarité de 82%. Avec cette trouvaille, le gouvernement s’attaque directement au droit associatif des étudiants, mais aussi à la liberté d’expression de tous les Québécois. Il transforme ni plus ni moins chaque citoyen, chaque parent et chaque enseignant en policier.

Il s’agit d’un projet de loi qui dépasse largement le cadre de la grève étudiante et qui est, à sa face même, inconstitutionnel. Nous vous invitons à signer la pétition d’appui.