Des appuis renouvelés du secteur universitaire pour le SEESUS

le

Des représentants de tout le secteur universitaire du SCFP nous ont rendu visite aujourd’hui. En milieu de journée, les centaines de grévistes ont accueilli et salué chaleureusement toute une série d’élus.

Lucie Levasseur, présidente du SCFP-Québec, a salué la grande solidarité, la bonne humeur et l’appui à leur comité de négociation des membres du SEESUS, en grève depuis maintenant 13 semaines. Elle a également demandé aux piqueteurs d’applaudir énergiquement leurs représentants syndicaux qui, au même moment, négociaient en présence du conciliateur. «Ces gens ne comptent pas leurs heures et leurs énergies pour vous négocier une convention collective équitable: je pense à votre comité de négociation, au conseiller syndical Michel Murray et au directeur adjoint du SCFP Serge Morin.»

En plus de Lucie Levasseur, les grévistes ont notamment accueilli Carole Neill, présidente du Conseil provincial du secteur universitaire (CPSU) du SCFP; Denise Béland, présidente du Syndicat des employées et employés de soutien de l’Université du Québec à Trois-Rivières (SCFP 1800); Luc Brouillette, président du Syndicat des employés et employées de soutien de l’Université Laval (SEUL-SCFP 2500); de même que Louisa Cordeiro, vice-présidente du Syndicat des employées et employés de l’UQAM (SEUQAM-SCFP 1294).

Soulignons également la présence d’Aline Berthiaume, présidente depuis 1999 du Syndicat des employé(e)s de soutien de l’INRS – Institut Armand-Frappier (SCFP 1733). Elle participait pour la dernière fois à un rassemblement syndical à titre officiel, puisqu’elle prendra la semaine prochaine une retraite bien méritée.