Le SEESUS en marche – Jour 43

Fantastique assemblée hier!

Hier, l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE a mis une fois de plus les pendules à l’heure en ce qui a trait à la négociation en cours avec l’employeur. Le comité de négociation a présenté à l’assemblée générale l’ensemble du dépôt remis à la partie patronale afin que tous et toutes, nous soyons bien au fait de nos demandes. Il va sans dire que dès lors, la désinformation que diffuse sciemment la partie patronale auprès de l’ensemble de la communauté universitaire n’aura plus preneur au sein de nos membres. En entrevue à TVA, le vice-recteur Buteau a déclaré que « tôt ou tard, le gros bon sens va remonter à la surface et certaines personnes s’occuperont de rappeler à l’ordre leur exécutif ». Et bien, que M. Buteau le sache : ce sont 900 personnes qui se sont levées pour le rappeler à l’ordre, lui. C’est par un vote indicatif que les membres ont confirmé qu’ils n’accordaient aucune crédibilité aux propos tenus par le vice-recteur Buteau et par les informations diffusées par le site web de l’UdeS.

D’ailleurs, depuis le début, plus les dirigeants de l’Université prennent la parole, que ce soit l’extrêmement rarissime intervention de la rectrice dans le journal La tribune,  les répétitives cassettes de la directrice générale du Service des communications ou la campagne de dénigrement à l’égard du SEESUS orchestrée par le vice-recteur Buteau avec l’aide de ses doyens et doyennes, plus ils démontrent leur méconnaissance totale de ce qui se discute et se passe réellement à la table de négociation. N’êtes-vous donc pas concernés par autre chose que votre ÉGO ?…

Faut-il comprendre que le Syndicat des employées et employés de soutien de l’Université de Sherbrooke ne mérite pas un interlocuteur valable et crédible qui n’est pas là seulement pour faire durer le conflit à son propre profit et qui surtout pourrait prendre des décisions sans toujours en référer à ses « mandants », – à ses mendiants?…, comme nous nous faisons toujours répéter…

En fait, soyons clair. Le présent conflit ne se règlera pas avec des personnes qui persisteront à nous mépriser.

Le SEESUS en marche (format PDF)