Appui pour le Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes (STTP)

le

Une loi que le Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes (STTP) qualifie d’inutile, d’injuste et de contreproductive pourrait forcer les travailleuses et travailleurs des postes de tout le pays à rentrer au travail.  Le projet de loi ne se limite pas à exiger que le syndicat et l’employeur continuent à négocier ou renvoient les questions en litige à un arbitre.  Elle impose aussi les conditions d’une entente, y compris des salaires inférieurs à la dernière offre de Postes Canada et de stricts contrôles aux régimes de retraite.

Le SCFP appuie le STTP dans son opposition à cette loi, qui s’attaque aux droits des travailleuses et travailleurs canadiens.

Le STTP a demandé aux sympathisants du monde entier de participer à une campagne internationale pour demander à la ministre du Travail Lisa Raitt de protéger le droit à la libre négociation collective et l’inciter à faire en sorte que Postes Canada négocie de manière réaliste.  La campagne a presque atteint la marque des 10 000 messages.  Le gouvernement Harper affirme qu’il a reçu des milliers de messages pour demander une loi; mais vous pouvez permettre au STTP de dire qu’il a reçu des dizaines de milliers de messages pour exiger le respect de la libre négociation collective.

Cliquez ici pour participer à la campagne et invitez vos amis et votre famille à en faire autant.